Aujourd'hui, je clos un chapitre de ma vie de sériephile.

Étrange entrée en matière, vous me direz, mais pas tant que ça, vous allez voir. Ne partez pas de suite, hein.

Il y a bientôt quatre ans, j'ai voulu faire passer ma sériephilie au stade supérieur en me lançant dans le fansubbing. Je vous passerai les détails sur mon parcours dans ce monde complexe et non dénué de dramas, mais j'ai passé de superbes années. J'ai rencontré des gens géniaux et découvert toute une communauté de passionnés de séries. Quand vous êtes le seul dingo de séries dans votre entourage et qu'on vous tend une camisole quand vous parlez avec un peu trop d'enthousiasme de Brothers & Sisters ou de The West Wing (pour ne citer qu'elles) , vous respirez quand vous découvrez, dans l'ordinateur, des gens qui partagent tout ça. On a presque tous connu ça, je pense, mais bref, je m'égare.

Oui, donc ce soir, j'ai décidé d'arrêter le fansubbing. Bon, à vrai dire, j'ai pris cette décision il y a un petit moment déjà et il n'est pas exclu que j'y retourne de temps en temps. Étant un grand nostalgique, je me connais, il se peut que je cède à la tentation d'aller me torturer les neurones avec mes co-fansubbeurs préférés. Car même si j'en pouvais plus à la fin, même si j'avais envie de crier, de pleurer et de me gaver de lexomil à l'idée de lancer le logiciel, ça va diablement me manquer.

Presque quatre ans de ma vie qui coïncident plus ou moins avec mes années de fac. Tout s'arrête en même temps et j'attaque cette transition étrange et flippante qu'est le passage de la vie d'étudiant à la vie active. Je me sens un peu comme Hannah dans Girls, série sur laquelle j'espère revenir bientôt tant je trouve qu'elle a sû cerner l'état d'esprit d'une majorité des jeunes traversant cette phase. Mais je m'égare encore. Si vous comptez revenir ici régulièrement (ce que j'espère), je pense qu'il faudra souvent me pardonner ce travers. Mon cerveau, c'est un peu l'Irak. C'est en bordel depuis des années et malheureusement, on risque d'attendre longtemps avant que ça s'arrange.

Durant ces années, j'ai découvert le truc le plus génial inventé sur l'Internet, Twitter. C'est juste un outil incroyable qui m'a donné accès à tout un tas d'informations. De fil en aiguille, j'ai fini par m'abonner au fil twitter de personnes réellement inspirantes et mon horizon en matière de séries s'est élargi. Je me suis mis à poser mes bagages séristiques un peu partout dans le monde en abandonnant peu à peu mes préjugés. Bon, toutes les séries étrangères ne sont pas géniales. Il y a de tout, comme partout. J'ai d'ailleurs le souvenir d'un pilote de telenovela particulièrement gratiné. Je l'avais bien cherché, mais bon, je pourrai dire maintenant que j'ai vu à quoi ressemblait une télénovela mexicaine.

Enfin, bon, tout ça pour dire que c'est en lisant ces passionnés que je me suis décidé à ouvrir un blog. J'avais envie d'un nouveau défi et de changer de décor. Je voulais pouvoir dire ce que j'ai ressenti (ou non) devant telle ou telle fiction et qu'il en reste une trace quelque part. Bien sûr, je sais qu'il existe déjà des centaines de blogs sur le sujet et que je n'apporterai rien de nouveau à l'exercice, mais mes modèles ont tellement de talent qu'on ne peut qu'avoir envie de tenter de les imiter.

Un saut dans l'inconnu donc, que je m'apprète à faire avec peur et excitation. Je sais que je m'exprime souvent comme une pie sous acides et que ma façon d'écrire peut fatiguer celui qui tente de me lire, mais c'est pour ça aussi que je me lance, j'espère arriver à gommer ces défauts et offrir quelques billets agréables à parcourir. J'ignore combien de temps ma nouvelle activité durera, je ne sais pas à quelle fréquence j'écrirai, j'ignore même sur quoi je vais écrire, il y a tant à voir et à dire, mais je suis ravi que cette nouvelle aventure (n'ayons pas peur des mots) débute enfin.

Une aventure déjà bien mouvementée. Quand on se prend pour Mark Zuckerberg et qu'on appuie sur le petit bouton "modèle avancé" alors qu'on n'y connaît absolument rien, on se marre pas trop sur le coup. On se retrouve devant un langage tout bizarre avec des signes de ponctuation que plus personne n'utilise. Non, mais sérieux, qui s'amuse avec les > et les < ? Personne... Donc bon, j'ai fait ce que j'ai pu, ça reste très minimaliste, mais j'espère que ça sera à votre goût. Si vous rencontrez des trucs bizarres sur les pages de ce blog, on va dire que c'est fait exprès. C'est la petite touche artistique et pas du tout un truc ignoble que mon ignorance en langage htmlcssmyass a créé.

J'espère vraiment arriver à intéresser certains d'entre vous et que mon amateurisme ne vous fera pas fuir tout de suite.

Vous êtes essoufflés après avoir lu ça, non ? Moi aussi.

Bienvenue ici et à très bientôt !