06 juin 2013

Oui, parfois, je regarde des séries.

Hum, je n’ai rien écrit depuis un sacré bout de temps, mais j’ai une excellente excuse, vous allez voir. Déjà, je ne sais pas trop ce qu’il s’est passé cette année, j’ai accumulé un retard monstre de partout. Je ne parle pas des deux petits épisodes qu’on n’a pas encore eu le temps de voir, je parle de dizaines et de dizaines d’épisodes abandonnés dans la solitude et le froid, dans un endroit peu fréquentable que je vais appeler C:\. Alors, depuis quelques semaines, c’est simple, je passe la plupart de mes soirées, vautré devant la... [Lire la suite]

04 février 2013

[Semaine Québécoise] Quatrième étape - 19-2

Comme je n’ai peur de rien et que je suis décidé à mener cette parenthèse québécoise jusqu’au bout, j’ai choisi pour cette quatrième étape de me pencher sur un cop show, comprenez “série policière”. C’est un genre qui m’ennuie au plus haut point, les épisodes à enquêtes et les personnages qui stagnent pendant 10 saisons, très peu pour moi. J’ai même pris la très mauvaise (ou très intelligente, selon les points de vue) habitude de ne même plus essayer les pilotes de ces séries-là. J’ai donc lancé 19-2 très prudemment, en pensant que... [Lire la suite]
10 novembre 2012

That’s the spirit !

Voilà, c’est officiel, mon passage à vide intersidéral est bel et bien derrière moi. Il fut long et pénible, comme je l’avais prédit, mais encore une fois, je lui ai fait sa fête. C’est simple, depuis quelques jours, j’adore tout ce que je regarde, ça en devient dingue. Il y a d’abord eu les trois derniers épisodes de Downton Abbey. La série a réussi à passer un cap sans se prendre les pieds dans le tapis. Cette saison 3 a, à mon sens, gommé les défauts de la saison 2 et a continué le formidable boulot amorcé par l’épisode de Noël.... [Lire la suite]
08 octobre 2012

Y a pas le feu au Michigan, mais presque.

Ce billet est garanti sans spoilers Ce que je reprochais principalement aux pilotes de The Mob Doctor et Revolution, c’était le traitement des personnages. Je n’avais ressenti aucune once d’intérêt pour aucun d’entre eux. Alors, attention, je ne demande pas des personnages ultra complexes et passionnants dès le pilote d’une série, c’est tout bonnement impossible à réaliser. Mais il y a quand même un stade intermédiaire entre le néant et le génie, ça s’appelle le potentiel. Et ça, c’est quelque chose que les créateurs de séries... [Lire la suite]