04 décembre 2012

Les enfants sont formidables.

Ça fait un sacré bail que je n’ai rien écrit. C’est pas par manque de temps ni par manque d’envie, c’est juste que rien ne m’a inspiré , ou alors, je préférais en voir plus avant d’en dire quoi que ce soit. Et puis, en ce moment, je rattrape le retard que j’ai accumulé un peu de partout. Par exemple, la semaine dernière, je me suis regardé la première saison de Puberty Blues diffusée cet été en Australie. Un épisode par soir pendant huit jours, une prescription comme j’aimerais en avoir plus souvent. Ça a un goût vachement moins... [Lire la suite]